Riesling Grand Cru Frankstein

APPELLATION ALSACE GRAND CRU FRANKSTEIN CONTRÔLÉE

riesling-grand-cru-frankstein-beckhartwegTERROIR : Granitique, sablonneux et caillouteux exposé au sud. Ce Riesling provient de la parcelle Frauenberg qui produit de petits raisins bien concentrés avec une magnifique trame acide. Y est assemblé la parcelle Pflanzer qui donne un caractère très délicat.

POSTER Riesling F

VENDANGES : Manuelles

VINIFICATION : Les raisins sont versés entiers dans le pressoir pneumatique, puis pressés en douceur. Fermentation de 9 à 11 mois en vieux fûts de chêne en levures indigènes. Mise en bouteilles à la propriété.

QUAND LE BOIRE ? Va révéler sa minéralité et sa finesse en patientant de 5 à 15 ans. Pour les amateurs de vins aboutis et complexes, ne pas hésiter à les garder même bien au-delà de cette durée !

NOTES DE DÉGUSTATION : Nez floral très élégant, avec une belle complexité donnée par des notes de pierre à fusil et grillées. Bien sec en bouche avec une acidité mûre. Droit, salinité donnant un toucher de bouche cristallin et aérien typique des terroirs granitiques. Grande longueur sur la pureté, complexe.

ACCORDS VIN-METS : Se marie parfaitement aux poissons de rivière qui sont goûteux mais peu puissants, tels le sandre et la truite. Accompagnés d’une sauce sobre, citronnée ou au Riesling, ils feront ressortir à merveille la minéralité cristalline de notre terroir granitique, qui va souligner les fins arômes du poisson.

La même magie opérera avec une matelote, des quenelles de brochet, des écrevisses, ou avec des St Jaques poêlées avec un zeste de citron.

Les tartares de poisson ou sashimis, notamment à base de dorade, sont également de très beaux révélateurs de la minéralité du Frankstein.

Dans les millésimes plus riches tel 2009 ou 2011, un accompagnement avec des bouchées à la reine ou une volaille fera ressortir le vin sous son angle le plus épuré, son gras soulignant le mets. Le veau en blanquette ou en osso bucco à la Milanaise sera également en parfait accord.

Avec un peu d’âge, leur minéralité si prononcée s’accommodera de fromages tels le parmesan, l’abondance, le salers ou le vieux comté, ainsi que les tommes de montagne.

SERVICE : Boire frais mais non glacé, vers 10°. Débouchez les bouteilles une heure à l’avance. En cas de léger dégagement de gaz carbonique naturel, attendez quelques minutes après avoir servi le premier verre ou carafez. Un dépôt dans la bouteille ne nuit pas à la qualité du vin.